L’ocfentanyl en produit de coupe de l’héroïne: information et conséquences

Circulation sur le Deep Web d’héroïne coupée à l’ocfentanyl

Photo deep web

 

Plusieurs usagers d’opiacés ont récemment rapporté des effets inattendus survenus sous héroïne achetée auprès d’un fournisseur français du Deep web (sites de vente en ligne non référencés par les moteurs de recherche, d’accès limité et utilisant une monnaie virtuelle). Des échantillons ont pu être collectés et analysés par les associations Techno+ et ASUD.

Les résultats toxicologiques ont révélé la présence d’ocfentanyl dans ces échantillons d’héroïne. La teneur en ocfentanil n’a pu être quantifiée et semble faible, mais suffisante pour que les consommateurs s’inquiètent des effets ressentis.

 

L’héroïne

L’héroïne vendue en France est généralement associée à un mélange de substances pharmacologiquement actives et à des diluants, appelés « produits de coupe ». Elle présente une teneur moyenne en héroïne autour de 5% (disparités régionales et dans le temps). Les principaux produits de coupe retrouvés sont le paracétamol et la caféine.

 

L’ocfentanil

L’ocfentanil (ou ocfentanyl) est un opioïde de synthèse dont le potentiel analgésique est estimé supérieur à plus de 100 fois celui de la morphine et à environ 2 fois celui du fentanyl (3 microgrammes/kg d’ocfentanil semblent être équivalents aux effets de 5 microgrammes/kg de fentanyl). (1) Les usagers rapportent des effets plus rapides, plus brefs et moins d’euphorie par rapport à l’héroïne.

 

Le Deep Web

Plusieurs sources européennes font état de la circulation sur le Deep Web d’échantillons contenant de l’ocfentanil. Un décès lui a même été imputable en avril dernier en Belgique. Cette apparition soudaine de l’ocfentanil sur le marché noir semble coïncider avec la décision de la Chine de classer cette substance début octobre 2015 (et donc la volonté d’écouler rapidement les stocks avant mise en application de la loi).

La composition des produits obtenus sur le Deep Web est très variable d’un échantillon à l’autre. Seule une analyse toxicologique permet de connaître leur composition exacte.

 

 La présence d’ocfentanil dans un échantillon d’héroïne majore les risques d’overdose.

 

Intoxication aiguë aux opiacés

Le tableau clinique dépend de l’opiacé consommé, de la dose utilisée, de la voie d’administration et de la sensibilité individuelle du sujet. Les principaux effets observés sont une somnolence, des troubles de la vigilance, des nausée/vomissement et un risque de dépression respiratoire. La persistance de ces effets ou l’apparition d’effets inattendus doivent faire suspecter un surdosage. Le syndrome d’intoxication aux opiacés est une urgence vitale. Il comprend des troubles de la conscience, une bradypnée et un myosis bilatéral, serré et punctiforme. Lors d’une intoxication à l’ocfentanil, la naloxone doit être administrée en antidote.

En cas d’intoxication grave, contactez le SAMU au 15.

 

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter notre centre au 01 40 05 42 70 ou par mail : ceip.addictovigilance-paris@lrb.aphp.fr

 

Références et lien

1. Fletcher J, Sebel PS, Murphy MR, Mick SA, Fein S. Anesth Analg. 1991 Nov;73(5):622-6. Comparison of ocfentanil and fentanyl as supplements to general anesthesia

Technoplus: http://www.technoplus.org/t,1/1024/rabla/hero

ASUD: http://www.asud.org/

 

Image: EMCDDA