L’usage récréatif de médicaments psychoactifs par les adolescents

La consommation de médicaments en vente libre dans les pharmacies d’officine

 

Le 12 août dernier, le CEIP de Paris présentait dans ses actualités, un article sur le Purple Drank comme exemple de l’usage détourné de la codéine par les adolescents.

Suite au constat de l’intérêt grandissant pour le Purple Drank en France, chez des jeunes qui  méconnaissent souvent les risques associés, une enquête a été mise en place par le CEIP Ile de France-Centre  en collaboration avec les Conseils Régionaux de l’Ordre des Pharmaciens de nos deux régions.

Ce travail avait pour objectif d’évaluer l’usage détourné par les adolescents de médicaments psychoactifs en vente libre dans les pharmacies d’officine des régions Ile de France et Centre.

Les résultats ont pu être présentés au cours des 8èmes ateliers de pharmacodépendance à Biarritz (27-28 octobre 2014):

Poster Cécile - Purple GRAND FORMAT

Il ressort de cette enquête :

–          Un signal d’abus de Purple Drank par les adolescents en Ile de France

–          Le mésusage de dextrométorphane et codéine, en vente libre dans les pharmacies

Une vigilance renforcée des professionnels de santé auprès des jeunes et adolescents est nécessaire. L’usage détourné de médicaments psychoactifs, à visée récréative, constitue une porte d’entrée possible dans l’addiction.