Prévalence de l’alcool et des autres drogues chez les conducteurs victimes d’accidents mortels. Janvier 2013

Cette étude publiée dans  Addiction en janvier 2013 porte sur 20150 conducteurs décédés d’un accident entre 2005 et 2009 aux Etats-Unis. Parmi eux, 57,3% étaient positifs pour au moins un produit (alcool ou autre drogue). Le produit le plus fréquemment détecté était l’alcool ( 40,2%) suivi par les cannabinoïdes ( 10,5%), les stimulants ( 9%) et les calmants ( 5,7%).

Une analyse multivariée montrait que la présence de produit était significativement plus fréquente chez les conducteurs décédés dans un accident impliquant un seul véhicule (aPR 1.69,  IC à 95% : 1.62–1.76) ou dans un accident nocturne (aPR 1.43, IC à 95%: 1.39–1.47). La présence d’un psychotrope était également plus fréquente chez les conducteurs interpellés dans les 3 années précédentes pour conduites en état d’intoxication/ébriété (aPR (1.41, IC à 95%:1.35–1.47).

La présence de drogue était moins fréquente chez les sujets de plus de 65 ans (aPR 0.45,IC à 95%: 0.42–0.49) et chez les femmes (aPR 0.88,IC à 95%: 0.85–0.91).

 

 

Addiction. 2013 Jan;108(1):104-14. Prevalence of alcohol and other drugs in fatally injured drivers.Brady JE, Li G. 

Si ce lien ne s’affiche pas voir sur pubmed

Department of Anesthesiology, Columbia University College of Physicians and Surgeons, New York, NY, USA; Department of Epidemiology, Columbia University Mailman School of Public Health, New York, NY, USA.