Valvulopathie chez un patient prenant du 3,4-methylenedioxymethamphetamine (MDMA, ‘Ecstasy’) – Montastruc – 2012 – British Journal of Clinical Pharmacology –

L’équipe du Pr Montastruc du CEIP de Toulouse a publié en septembre 2012 dans le British Journal of Clinical Pharmacology le premier cas avéré de valvulopathie sous ecstasy.

Images de la valve à l'examen anatomo-pathologique et à l'examen histologique Source : British Journal of Clinica pharmacology

Images de la valve à l’examen anatomo-pathologique et à l’examen histologique
Source : British Journal of Clinica pharmacology

Le patient qui a présenté cette valvulopathie prenait de l’ecsasy toutes les semaines depuis l’âge de 17 ans.

Il a dû subir une valvulectomie avec remplacement par une valve prothétique.

L’examen anatomopathologique a confirmé l’aspect de valvulopathie induite par une amphétamine.

Le mécanisme serait une hyperactivation des récepteurs 5HT2B cardiaques induisant une prolifération des cellules interstitielles valvulaires.

 

Valvular heart disease in a patient taking 3,4-methylenedioxymethamphetamine (MDMA, ‘Ecstasy’) – Montastruc – 2012 – British Journal of Clinical Pharmacology – Wiley Online Library.